On reprend le rythme de fin 2018, ces prochaines semaines et jusqu'en coupe de France, nous allons partager avec vous les moments clés de cette saison dans l'association Cubot :

Partie 6 – Mise à jour de l’expérience

Cette année dans la règlement, pas d’abeille ni de panneau domotique mais une expérience à développer, déposer sur une zone définie de la table, et à faire démarrer au début du match avec nos robots.

Petite présentation de la version initiale et des modifications apportées suite à la coupe de Belgique, parce que oui, on s’est fait avoir comme des bleus, mais pas de spoil on vous explique tout ça en détail 😉

Petit coup d’œil du côté du règlement pour se remettre dans le contexte :

L’expérience est un élément conçu par l’équipe et fixé sur la zone d’expérience, située à l’arrière de la table et propre à chaque équipe, pendant la phase de préparation du match. Durant le match, l’expérience doit être activée, par n’importe quel système au choix de l’équipe. Une fois l’expérience déclenchée, un électron, conçu par l’équipe, doit longer une cordelette jusqu’à rejoindre l’atome d’oxygène en haut du mât proche du centre à l’arrière de la table.

Déposer l’expérience dans sa zone pendant la phase de préparation vaut 5 points, 15 points supplémentaires pour l’avoir activé durant le match et enfin 20 points de plus si l’électron atteint le haut du mât avant la fin du match.

La zone d’expérience, le mât et l’atome d’oxygène sur la table.

Pour notre expérience, nous sommes partis du tableau des éléments périodiques (règlement Atom Factory oblige ^^). A partir de ça, nous avons utilisé les éléments pour reconstruire notre nom d’équipe ; le cuivre pour « CU », le bore pour le « B » et l’oxygène pour le « O ». Le petit électron servira donc tout logiquement à faire le « T » manquant…une petite choppe de bière, parce que chez Cubot, on ne perd pas le Nord 😉

CAO du tableau « revisité »

Intégration du CU-B-O dans la tableau

L’électron créé : le petit « T »

Notre expérience a été testée et…presque approuvée en coupe de Belgique. Une erreur d’inattention du règlement et nous voilà en homologation avec une expérience qui pèse 2,8kg pour un poids maximum autorisé de 2,5kg ! Après quelques heures passées à faire des trous dans les plaques de MDF supportant les tableaux et seulement 200g de retiré, nous avons décidé de retirer tout un côté de notre module.

Erreur rattrapée pour la coupe de France (à peine plus de 2kg) 😉

La suite la semaine prochaine...

Partie 6 en off – la pause

Parce que oui, la coupe de Belgique, c’était y a pas longtemps, petit retour en images sur l’événement 🙂 et on oublie pas les bonbons pour l’homologations !

Ça avance ! partie 6 – Expérience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *